Logo
menu

The dodos

   

Un duo dont l’énergie n’a d’égale que la créativité qui m’inspire depuis quelques années maintenant. Si vous ne connaissez pas, je vous conseille d’aller jeter une oreille! Le guitariste chanteur est doté d’un jeu inventif et carré, et son alter-ego à la batterie s’est fabriqué un kit à base de toms uniquement, ce qui donne un son tribal, joué avec une vitalité jouissive et un feeling assez unique. The dodos (à ne pas confondre avec un autre groupe qui utilise le même nom, avec un « z » à la fin) sont à découvrir ici : http://www.dodosmusic.net/

Aujourd’hui encore, alors que cette découverte remonte un peu, j’ai plaisir à écouter ce groupe originaire de San Francisco qui allie une pêche monstrueuse à un talent d’écriture impressionnant.
Dans le panel des groupes actuels, the Dodos figure à mon sens dans le top 50 (N.B : je place ici une référence qui ne parlera pas à ceux qui sont nés après la coupe du Monde de 1998… Et même peut-être à ceux qui sont nés à peine avant).

J’ai eu la chance de les voir à la Maroquinerie, avec Alice, mon alter-ego dans le groupe Orange Way, et nous avons tous deux été bluffés par la capacité de ce duo (rejoint pour l’occasion, par un vibraphoniste sur certains morceaux) à restituer non seulement l’énergie qu’on entend sur leur album, mais également par leur propension à sonner comme s’ils étaient en double!

Photo : Jared Levy

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +
Catégories : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*