Logo

Nostradamus0014 – System oversize crashed

Pas de commentaires   

En 2007, Nostradamus0014 sort un split album avec le groupe New-Yorkais Neck, Nostradamus0014 – System oversize crashed… Cette simple phrase ne saurait résumer parfaitement l’histoire de « System Oversize Crashed » qui fera l’objet de 2 enregistrement, suite à la perte du disque dur contenant le premier d’entre eux (on ne répètera jamais assez qu’il faut faire des backups… Tout le temps… Vraiment), sera mixé puis remixé (par Kenneth Schalk de Candiria), dont les exemplaires de distribution envoyés à New York seront égarés, puis retrouvés et renvoyés à l’expéditeur sans jamais atteindre leur destination…

Malgré ces désagréments, le groupe, saisissant l’occasion d’embrasser la symbolique de son nom lié au fatum et prenant chaque occasion comme un signe pour continuer à faire de la musique, continuera à tourner avec autant de ferveur. Rares sont les expériences aussi fortes que celles où on traverse des moments difficiles avec un groupe. Cette épreuve nous a grandement soudés, mais malgré un très bon accueil et des scènes prometteuses, Nostradamus0014 se séparera après une série de concerts après 6 ans, chacun des membres ayant des projets différents.

Fred Kevorkian (The White Stripes, Iggy Pop, Sonny Rollins, Phish, Willie Nelson…), assurera le mastering du split album, ce qui, même après la fin du groupe, m’a permis d’écouter celui-ci avec plaisir, et avec la fierté d’avoir fait partie d’un des groupes de metal français les plus inattendus de cette époque, à la fois rageur, dynamique, audacieux, mais aussi très technique et travailleur, avec une prestance scénique qui m’a toujours galvanisé et dans les souvenirs de laquelle je puise une énergie toujours présente en moi, pour tous mes projets.

Tracklist

1. 0001 (Nostradamus0014)
2. 0002 (Nostradamus0014)
3. 0003 (Nostradamus0014)
4. The Mystic Monk (Nostradamus0014)
5. Vanity Kaze (Nostradamus0014)
6. Under my Dependance (Nostradamus0014)
7. But I won’t stop (Neck)
8. No reason why (Neck)
9. Get out (Neck)

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +
Catégories :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*