Logo
menu

MGMT – Time to Pretend – Orchestra tribute

   

J’ai découvert comme beaucoup, la Pop psychédélique de MGMT avec Time to pretend. Avec un mélange de pop et d’electro aux accents épiques, le duo originaire de Brooklyn inscrit dans un paysage musical parfois normé, un morceau qui assume à la fois un décalage, un aspect atemporel sous forme d’hymne et une œuvre qui s’inscrit parfaitement dans son temps.
Ce qui m’a marqué, c’est l’entrain côtoyant le flegme dans un juste équilibre qui donne au morceau un côté mélancolique et très positif à la fois.

Les néo hippies évoquent avec un texte acide (c’est le cas de le dire) les déboires et les excès de certaines stars qui finissent par n’exister qu’à travers leurs débordements, noyant leur talent sous les histoires parfois sordides qui couvrent les kiosques de unes tapageuses de magazines tabloïds. C’est une façon de parler des poètes maudits et de critiquer un système de pensée qui favorise parfois l’apparence au caractère profond des choses et des gens.
Car au fond, cette idée pose véritablement la question des icônes de notre temps qui, comme Andy Warhol l’avait dénoncé dans ses portraits tels que ceux de Marilyn Monroe (pour le plus connu), incarnent parfois davantage une image glorieuse et terrible que ce qu’ils sont réellement.
Parler de sincérité à travers un morceau psychédélique me semblait un matériau intéressant, mais c’est bien sûr la musique elle-même et ses possibilités mélodiques et harmoniques qui m’ont donné envie d’en faire une adaptation en hommage symphonique.
J’ai donc travaillé avec un orchestre dont les instruments s’ajoutent au fur et à mesure sur une rythmique installée par des staccatos et des attaques d’instruments, comme les cordes (violons, altos et violoncelles mais aussi harpe et piano) soutenus par des percussions et une section cors d’harmonie et des trombones dans un entrain et une puissance qui va crescendo.

Voici le morceau à découvrir ici :

MGMT – Time to Pretend – Orchestra tribute :

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +
Catégories : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*