Logo

Ancient Gods – Aphrodite

Pas de commentaires   

Dans la suite du thème principal de la série Ancient Gods, voici le thème d’Aphrodite, déesse de l’amour et de la beauté chez les grecs anciens.
Sa naissance se partage deux légendes, l’une lui attribuant comme père Zeus et comme mère Dioné et l’autre la faisant naître de la mer, fécondée par le sexe d’Ouranos tranché par Chronos.
Le grand Botticelli nous donne une image bien connue, celle

Dans le film de 1988 du génial Terry Gilliam, Le Baron de Münchhausen, c’est la sublimissime Uma Thurman qui prête ses traits à la déesse (empruntant la scène de son arrivée à Botticelli), lui rendant au moins une justice terrestre (si on part du principe que la vraie déesse dépasse par sa beauté toute créature terrestre, ce qui est, je l’avoue, difficile à admettre quand on voit Uma Thurman, incarnant également Rose dans cette œuvre).
Son union avec Héphaïstos le dieu forgeron des dieux (joué par l’excellent Oliver Reed déchaîné dans une prestation magnifique) offre ce beau contraste entre la beauté et la laideur, la douceur et la force, triste et fatale opposition dont la déesse se débarrasse par sa liberté volage.
C’est là que réside toute la cruelle grâce de cette créature divine, insaisissable et charnelle à la fois.

Pour mon thème, une voix crystalline accompagnée par des chœurs s’emparent de la mélodie qui évolue pour évoquer la naissance d’Aphrodite sur l’écume, laissant deviner dans le crescendo une ascension puis sa venue au monde, comme portée par des vagues qui s’entrechoquent.
Les percussions et éléments graves évoquent les éléments marin alors que les voix, légères et profondes rappellent les hauts de l’Olympe à laquelle elle accède par sa divinité.

Je vous laisse découvrir le thème décrit ici :

Ancient Gods – Aphrodite :

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*