Logo
menu

Basse Electrique Peerless Smoked Bass

   

Il y a des fois comme ça où l’on passe innocemment dans un magasin de musique, juste parce que c’est sur la route.
Le jour où j’ai revu cette basse étiquetée d’une forte promotion en période de soldes (ce qui n’est jamais pour déplaire), elle m’a tapé dans l’œil à tel point que je me suis retrouvé à l’essayer sans même m’en apercevoir.
Un peu large, mais assez bien proportionnée pour tenir très naturellement dans mes bras, elle s’est avérée d’une douceur de jeu et d’une profondeur telle que j’ai joué un long moment sur l’intégralité du manche sans ressentir la moindre difficulté, ni la moindre résistance.
Un sustain à faire pâlir les amateurs d’endurance sonore, une tenue impeccable et des fréquences basses à estomaquer un démon l’ont emporté sur ma raison et sur l’idée de devoir trouver une place chez moi pour cette Peerless Smoked Bass, parmi ma quinzaine d’instruments à cordes assez gourmands en espace.

Voici donc un instrument qui révèle une facilité de jeu et un son qu’il faudra apprendre à soigner et à adopter surtout lorsqu’on est habitué à des choses plus feutrées comme c’est mon cas, mais qui ne décevra aucunement les amateurs de basse.

La Smoked Bass trône à côté de mon Ibanez AS73 IV et je suis enchanté par la vision de ce couple 🙂

Peerless Smoked Bass Full

Peerless Smoked Bass Pickguard

Peerless Smoked Bass Micros

Pour l’histoire, Peerless Guitars a été créé en 1970. La marque a d’abord construit des guitares archtop (contraction des termes « arched » – arqué – et « top » – table – pour définir les instruments à tâble voutée inspirés par la lutherie de la famille des violons), pour Fender aussi bien que Gibson et Alvarez.

Après une surproduction impressionnante (30 000 guitares par mois), Peerless a souhaité se concentrer sur la qualité afin de produire des instruments de qualité, servis par un savoir-faire qui a fait ses preuves.
Les essences de bois et les matières premières sont choisies spécifiquement par la marque et les instruments sont construits assemblés et finis dans les installations du fabriquant, en Corée du Sud, ce qui permet un suivi permanent.
Soucieux des attentes d’un public de plus en plus exigeant, les artisans de l’entreprise travaillent à présent dans les locaux d’une nouvelle installation à Gimhae en Corée du Sud.

De mémoire, les premiers prix de la marque sont assez élevés, mais comme souvent chez les constructeurs, fabricants et artisans qui travaillent pour les autres, les rapports qualité-prix sont impressionnants, ce qui est le cas de cette Smoked Bass magnifique, à l’origine vendue au prix de 1080 €uros environ et soldée là où j’en ai fait l’acquisition à 35% de son prix d’origine soit environ 700 €uros (si vous voulez tout savoir).

Ma satisfaction pour le moment, est pleine!

Peerless Smoked Bass Micros

Spécifications

▪ Catégorie : Basse électrique
▪ Style : Hollow body Arch Top Cutaway
▪ Provenance : Corée
▪ Corps : Érable flammé laminé
▪ Profondeur de la caisse : 1.73″ (44 mm)
▪ Pickguard : Écaille de tortue surélevé
▪ Manche : Érable / Acajou 5 plis
▪ Touche : Palissandre
▪ Frettes : 20
▪ Diapason : 34″ (864 mm)
▪ Radius : Je n’ai pas trouvé cette information :/
▪ Largeur au sillet : 1.57″ (40 mm)
▪ Contrôles : 2 volumes, 1 tonalité – Accastillage chrome
▪ Micros : Chevalet : Gibson style 4-String Humbucker Alnico Magnet / Manche : Gibson style Ceramic 8 Magnet Side Winder pickup
▪ Chevalet : « Roller » – Accastillage chrome
▪ Mécaniques : KG-GB100 Die-Cast – Accastillage chrome
▪ Cordes d’origine : 0.45 Gauge (1.14mm)

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +
Catégories : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*