Logo

Around the world in 80 days

Pas de commentaires   

Écoutez le nouveau thème d’une série à venir sur Jules Verne! Cette fois-ci, Around the world in 80 days, ou le tour du monde en 80 jours en français, qui raconte les aventures de Phileas Fogg, gentleman anglais accompagné de son serviteur, Passepartout, à travers un voyage extraordinaire autour du monde résultant d’un pari.
Historiquement, le roman marque d’une pierre blanche la révolution industrielle et l’avènement des nouveaux moyens de transport (le chemin de fer, les bateaux à vapeur) au XIXème siècle. Son intérêt, bien au-delà de l’aspect scientifique cher à Jules Verne est l’idée des rencontres de différents personnages réunis par le thème du voyage et de l’imprévu (alors que Fogg est un maniaque de la précision et de la ponctualité).
Phileas Fogg est un gentleman richissime, élégant et flegmatique, typiquement anglais, magnifiquement interprété par le génial David Niven dans le film de 1956 de Michael Anderson dont le souvenir m’a inspiré le thème que vous pourrez entendre ci-dessous. Passepartout, ancien acrobate vient amener un contrepoint touchant au duo, qui rencontrera grâce aux deux aventuriers, une troupe de personnages hauts en couleurs.

Le morceau en sol dièse s’inspire grandement des situations entre ces deux personnages propices à la cocasserie. On entrevoit les prémices de la rencontre entre Phileas Fogg et Passepartout, mais le thème, récurrent, s’applique à l’ensemble de l’œuvre.
Afin d’appuyer la narration tournant autour de quiproquos et d’inattendus, les divers instruments qui ponctuent le thème se croisent en contrepoint et en canon, entre vents et cuivres.
L’instrument que j’ai privilégié un peu au-dessus des autres est le cor d’harmonie, que j’aime particulièrement. Il a, je trouve, le mérite d’incarner aussi bien l’essence de l’aventure que les caractères différents des personnages principaux. Appelé « French Horn » en anglais, il fait un clin d’œil à Passepartout, tout en symbolisant le caractère flegmatique de Phileas Fogg.

Ci-dessous, une preview de l’écran titre (version anglo-saxonne et française) et le morceau en question, bien-sûr :

sebastien-angel-around-the-world_in-80-days-article

sebastien-angel-le-tour-du-monde-en-80-jours

Jules Verne – Around the world in 80 days

 

Partager cet article
Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*